FAQ/fr

From OpenRocket wiki
Revision as of 12:24, 16 February 2013 by Sampo Niskanen (talk | contribs) (Created page with "Le meilleur endroit pour poser des questions est le [https://sourceforge.net/apps/phpbb/openrocket/ forum d'OpenRocket ], ou d'autres personnes peuvent y répondre et égaleme...")
Jump to: navigation, search

Cette page est une liste de diverses questions posées fréquemment. La plupart de ces questions font partie des "How to" pour diverse questions de conception.

Utilisation d'OpenRocket

Comment utiliser les configurations moteur?

OpenRocket utilise la notion de configurations moteur pour les projets fusée. Chaque configuration moteur correspond à une configuration qui sera potentiellement utilisée pour lancer votre fusée. Par exemple pour une petite fusée simple vous pourriez définir trois configurations, une utilisant un moteur A8-3, une utilisant un moteur B4-4, et une utilisant un moteur C6-3. Pour une fusée multiple-étage ou en cluster vous pouvez définir et expérimenter aisément avec plusieurs autres configurations moteurs et passer de l'une à l'autre. Vous pouvez définir autant de configurations moteurs que vous voulez pour un projet fusée.

Dans la fenêtre de conception de la fusée vous pouvez choisir quelle configuration moteur est affiché grâce à la liste déroulante nommée configuration Moteur. Chaque projet a une configuration nommée [Aucun moteurs] en plus des configurations personnalisées qui ne contiennent pas de moteurs.

Vous pouvez configurer tous les aspects des configurations moteur dans la fenêtre de dialogue Modifier les configurations moteurs. Cela peut être ouvert depuis n'importe quel sélectionneur de configuration moteur.


Comment dois je définir les moteurs?

Définir les moteurs et les simuler en utilisant OpenRocket nécessite 3 étapes: définir quelles pièces sont utilisées comme porte moteur, définir les différentes configurations moteur et définir quelle configuration moteur utiliser pour chaque simulation.


OpenRocket peut attacher des moteurs soit sur les tubes de corps ou les tubes interne. Pour qu'une pièce devienne un porte moteur, ouvrez la fenêtre de dialogue pour cette pièce, allez dans l'onglet Moteur et cochez la case Cette pièce est un porte moteur. Après cela vous pouvez choisir des moteurs pour différentes configurations moteur sur le même onglet. Voir #Comment utiliser les configurations moteur? pour des détails sur les configurations moteur.

Pour finir, lorsque vous créez une nouvelle simulation vous avez besoins de savoir quelle configuration moteur elle utilise. Ceci est fait dans la liste déroulante Configuration moteur l'onglet Conditions de lancement . La configuration moteur par défaut est celle sélectionnée dans l’écran conception.


Comment dois-je créer une fusée en cluster?

Les clusters peuvent être créés en utilisant l'onglet Cluster d'un tube interne. Cela vous permet de créer des clusters avec des tubes internes dans diverses configurations, distances et angles. Le moteur choisi pour pour le tube interne sera utilisé pour tous les tubes internes dans le cluster, et les autres pièces (comme les bloqueurs de moteurs) fixées sur le tube interne seront répliquées sur tous les tubes internes.

Si vous avez besoin de contrôler précisément quelles pièces sont dans quels tubes, vous pouvez créer le cluster de cette façon et ensuite séparer le cluster en pièces individuelles en cliquant séparer cluster. Vous pouvez ensuite modifier individuellement chaque pièce du cluster. A noter que vous ne pouvez pas ré-assembler un cluster séparé ( sauf en utilisant la fonction refaire ).

A noter que vous pouvez créer des clusters de clusters en attachant des tubes internes à d'autres tubes internes, mais les moteurs lié à ce type de configuration ne seront pas comptés correctement! C'est un bug connu qui sera corrigé dans les versions suivantes.

Les techniques de cluster peuvent aussi être combinée avec une fusée à étage.


Comment dois-je créer une fusée multiple-étages?

Tout d'abord les pièces appartenant à un étage doivent être associées à cet étage. Vous pouvez ajouter des étages à la fusée en cliquant sur le bouton Nouvel étage sur la fenêtre principale du projet. Les étages sont toujours utilisés du plus bas au plus haut, et lorsqu'un étage supérieur s'allume, tous les étages inférieurs sont automatiquement éjectes.

Les étapes d'allumage du moteur peuvent être choisie dans l'onglet Moteur des tubes du corps ou tubes internes. Par défaut c'est Automatique, ce qui convient pour les petites fusées dans lesquelles la charge d’éjection des étages inférieur allume les moteurs des étages supérieur. L’étage le plus bas sera allumé au décollage.

Dans des fusées à multiple étages plus grandes qui n'ont pas de charges d’éjection, l’événement allumage doit être changé. Le premier étage à s'allumer devrai le faire au Décollage (ou Automatique). Si les autres étages sont allumés par un ordinateur de bord qui détecte une décélération, ils devraient être configuré à First burnout of previous stage. (A noter que c'est en assumant que les étages inférieur ont des temps de combustion identique.) Si les autres étages sont allumés par une tempo, l’événement devrait être configuré à décollage et une tempo adéquate devrait être ajouté.

Chaque événement peut avoir un paramètre additionnel de retard. Cela permet par exemple de prendre en compte le temps que met une charge d’éjection à allumer l’étage suivant or le temps pour un ordinateur embarqué pour allumer l’étage suivant. Cela peut être également utilisé pour un allumage retardé en configurant l’événement éjection à Lancement plus n secondes.

Les techniques à plusieurs étages peuvent également être combinées avec une fusée en cluster.


Comment dois-je créer une fusée avec des supports externes?

OpenRocket ne peut pas modéliser des supports externes. L'ajout de cette fonctionnalité a été étudié mais nous avons besoin de plus de connaissances pour pouvoir modéliser de façon fiable ce type de configuration. Si vous avez de l’expérience avec ce type de simulation et voulez l’implémenter s'il vous plait contactez nous!

Notez que même si les tubes internes peuvent être déplacé en dehors du tube du corps, ils n'affecteront pas l’aérodynamisme de la fusée. This can provide a visual clue of what such a rocket would look like, but does not provide simulation accuracy. Similarly, extremely thick fins are still considered as fins, and won't likely produce reliable results.


Comment puis-je ajouter des moteurs à la base de données?

Depuis la version 1.1.1 vous pouvez configurer l'application de manière à charger dans la base de données des courbes de poussées de fichiers externe. Il y a deux moyens d'ajouter les fichiers:


  • Copier les fichiers dans le répertoire de configuration d'OpenRocket. Cela dépend de votre système d'exploitation:

Windows: C:\Documents and Settings\username\Application Data\OpenRocket\ThrustCurves\ or

C:\Users\username\AppData\Roaming\OpenRocket\ThrustCurves (typical)

Linux: ~/.openrocket/ThrustCurves/
Mac OS X: ~/Library/Application Support/OpenRocket/ThrustCurves/


OR


  • Demander à OpenRocket de charger les fichiers depuis un autre endroit. Cela peut être fait dans l'onglet "Options" des préférences.


Les courbes de poussées peuvent être chargés à partir de fichier moteur RASP (.eng), de fichiers moteur RockSim (.rse) ou d'archives ZIP contenant la même chose.


Avant la version 1.1.1 les courbes de poussées avaient besoin d’être ajoutées au fichier JAR lui même. Les moteurs sont chargés à partir du répertoire du fichier JAR datafiles/thrustcurves/. Ajouter des fichiers moteurs dans ce répertoire permettra à OpenRocket de les charger. Celles-ci peuvent être ajoutée soit depuis la ligne de commande en utilisant jar ou par WinZip (voyez les notes concernant les Problèmes avec le format JAR).

Divers

Quelle information est stockée lors de la vérification des mises à jours automatiques?

Lorsqu'OpenRocket recherche si des mises à jours sont disponibles les informations envoyées à propos de l'installation ne sont pas sensibles. Ces informations sont utilisées pour faire des statistiques (comme faire des estimations sur l'impact qu'il aurai sur le site thrustcurve.org après intégration avec celui ci, ou encore quelles versions de Java devraient être supportées, est-il nécessaire de passer du temps sur la parallélisation, dans quelles langues l'application devrait être traduite etc.) et également pour la curiosité des développeurs. Nous ne sommes pas payés pour le travail que nous faisons donc avoir une idée de l'utilisation de l'application peut aider à motiver pour les développements future.  :)

Les informations stockées durant les vérifications sont:

  1. La version d'OpenRocket et les sources utilisées pour la construire (fichier JAR par défaut ou une distribution Linux )
  2. Un ID généré de façon aléatoire pour l'installation (ne contient aucune information concernant l'utilisateur ou le système)
  3. Le système d'exploitation et l'architecture de l'ordinateur
  4. Le fournisseur de Java runtime et la version de Java runtime
  5. Le pays et le code langue de l'utilisateur
  6. Le nombre de processeurs dans l'ordinateur
  7. L'heure à laquelle la vérification a été faite

Notez que l'adresse IP de l'utilisateur n'est pas pas stockée avec ces informations. L'adresse IP est certainement stockée dans les fichier d'audit web de Sourceforge mais les développeurs n'ont pas accès à cet information.

La fonction rechercher automatiquement les mises à jour peut être désactivé dans l'onglet Options dans la fenêtre de dialogue préférences.

Ou demander pour plus d'information?

Le meilleur endroit pour poser des questions est le forum d'OpenRocket , ou d'autres personnes peuvent y répondre et également pour trouver des réponses.

Other contact information can be found on the contact info page.